Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Autonome Tout RATP

Le SAT-RATP toujours au côté des personnes vulnérables.

22 Octobre 2020, 14:18pm

Publié par SAT-RATP


 


Suite à l’interpellation du SAT-RATP de la direction pour qu’elle applique le décret du 15 octobre du conseil d’état qui suspend le décret du 29 Août 2020 de ce fait réactualise le décret du 5 mai 2020.

 

(Voir notre article du 16 octobre 2020)

 

La direction nous confirme que : 

 

Les salariés concernés par l’une des pathologies décrites dans le décret du 5 mai 2020, mais qui avaient été exclus du bénéfice du certificat d’isolement au 1er septembre 2020 du fait de la restriction des critères, peuvent désormais de nouveau demander à bénéficier du dispositif.

 

Pour cela ils doivent obtenir un nouveau certificat auprès de leur médecin traitant.

 

Vous êtes donc considéré comme vulnérable si vous vous trouvez dans l'une des situations suivantes :

 

  • Être âgé de 65 ans et plus ;
  • Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
  • Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
  • Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
  • Être au troisième trimestre de la grossesse.
  • Être atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
    • médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
    • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
    • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
    • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.

 

Une communication de la direction ne devrait pas tarder à sortir.


 

SAT-RATP un allié incontournable pour chaque salarié 

 

 

Commenter cet article

Hifi Mathis 22/10/2020 17:17

Génial merci, au plaisir de vous voir sur mon blog. https://hifi-mathis.blogspot.com/