Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Syndicat Autonome Tout RATP

Modification des mutations et des conditions d'utilisation des B1.

19 Juin 2021, 07:45am

Publié par SAT-RATP

Syndicats partenaires, après les élections de fin d'année

Le SAT-RATP a été reçu le 14 juin 2021 par la direction de SEM pour discuter de la modification du système des mutations et des conditions d’utilisation des agents B1.

La Direction est arrivée avec une feuille blanche ou presque.

 

En nous demandant nos souhaits ou revendications. Elle a rappelé que certains syndicats avaient revendiqué ces concertations.

 

L’exercice fut difficile pour nous, comment parler des conditions d’utilisation si nous n’avons pas encore de texte officiel définissant les futures missions des AAM, ADG, AE ?

 

La direction de SEM nous annonce que le volet opérateur sera de retour sur la table pour la fin de l’année, et sans rougir elle annonce que l’esprit* du texte ne bougera aucunement.

 

* Fermeture à agent unique, affectation hors ligne pour canaliser avec prise de service direct sur place, disparition des sous-secteurs et pas des secteurs, généralisation de tous les actes SIG auprès des AAM, ADG…

 

Question SAT-RATP pourquoi ne pas avoir présenté le projet de texte finalisé du volet opérateur du protocole métier à signature dès maintenant ? Pourquoi attendre fin 2021(soit la fin des élections pro) Si l’esprit du texte sera identique ?? Réponse de la direction nous n’aurions pas eu de signataires ?!!!!

 

Si pas de signataire maintenant, pas de signataire après non plus en toute logique non ?.

 

Cela ne fait que conforter le SAT-RATP dans son analyse, certains syndicats partenaires habituels ont demandé à reporter les discussions sur le volet opérateur du protocole métier, le timing ne les arrange pas.

 

Et oui vous comprendrez bien qu’une signature du protocole métier volet opérateur avant les élections de novembre 2021 serait extrêmement dure à justifier auprès de leurs adhérents et potentiels votant.

 

Par contre une signature post élections aurait l’avantage pour

Ces syndicats d’avoir 4 ans pour vous faire avaler la pilule.

 

La position du SAT-RATP est claire la direction aurait dû aller jusqu’au bout de sa démarche et présenter son texte à signature et chacun aurait pris ses responsabilités.

 

Pour rappel le SAT-RATP n’aurait pas signé ce texte, car plusieurs points de blocages étaient présents à savoir :

 

  • La résolution des désordres dit bénins propreté par les B1 et Managers, Cette obligation a disparu du texte volet encadrement grâce au SAT-RATP donc de faite idem pour le volet opérateurs,  
  • La fermeture à agent unique de certaines stations et gares,
  • La disparition des sous-secteurs,
  • La discrimination faite aux ADG de devoir être qualifié aiguilleur pour passer assistant,
  • Changer de service sur plusieurs jours les agents en cas de besoin, disparue du texte grâce à l’acharnement du SAT-RATP,
  •  Etc etc

Bizarrement ce projet de nous faire fermer seul les gares et stations ne fait pas de bruits, aucune vidéo ! Aucun tract ! Aucun message audio, Aucune pétition ! RIEN! Excepté nos écrits.

 

Pour revenir sur les conditions d’utilisation et mutations, la direction souhaite mettre un système de fiche de poste pour les AAM et ADG avec une part d’ancienneté de qualification, ancienneté de demande et un entretien pour finaliser.

Notre position est NON, on voit déjà l’opacité des fiches de poste pour les AE.

 

Pour les conditions d’utilisation et mutations  la direction de SEM compte recevoir les OS à la rentrée pour un deuxième tour d’audience.

 

 

 

SAT-RATP UN ALLIE A TES COTES.

Voir les commentaires

NOUVEAU CONTRAT RATP-IDFM 2021-2024 « Qualité du contact voyageurs en station et gare »

8 Juin 2021, 15:14pm

Publié par SAT-RATP

 

A l’occasion de la multi-syndicale de présentation de la feuille de route du département SEM, qui s’est tenue le 07 juin 2021, la direction du département nous a présenté le nouveau contrat qui lie la RATP et le donneur d’ordre IDFM.

 

Nous allons faire un zoom sur la partie Accueil qui devient « L’item Contact voyageur», que mesure le voyageur mystère.

 

Le Service sera considéré soit :

 

  • CONFORME si aucune pénalité n’est relevée sur l’ensemble des items mesurés par le voyageur mystère,

 

  • NON CONFORME * au moins un item est pénalisé,

 

  • INNACEPTABLE.

 

* Non conforme = Ce que l’on appelait à tort en interne Service à Améliorer ce qui n’a jamais existé dans la grille de référence du STIF devenu IDFM.

 

La nouvelle grille « Qualité du contact voyageurs en station et gare » rentrera en vigueur au 1er Juillet 2021.

 

Vos représentants SAT-RATP ont dénoncé avant et même lors de la réunion le fait que cette nouvelle grille ne soit toujours pas accessible à une vingtaine de jours de sa mise en place.

 

Cette situation génère beaucoup d’inquiétude auprès des agents.

 

La direction de son côté se dit être confiante sur l’atteinte des objectifs Accueil malgré le durcissement de la grille.

 

Pour la direction les résultats Accueil ont toujours été au rdv.

Pourtant malgré l’atteinte de cet objectif certains Directeurs d’unité systématisent les sanctions en cas de SI !  Allez comprendre pourquoi ?

 

Trois thèmes :

 

- Le message d’absence,

- La posture de l’agent,

- La qualité du service offert par l’agent.

 

Rentrons dans le détail voici les nouveautés :

 

  • L’agent ne laisse aucun message d'absence renvoyant vers le distributeur le plus proche ou vers un autre point de vente le plus proche ou vers un interphone (oubli d’ardoise) = SI
  • Dans l’ancienne grille l’oubli d’ardoise était un Service Non Conforme.

 

  • L'agent n'accueille pas de manière agréable par un sourire ou une formule de courtoisie le client = SI.

 

  • Face un voyageur qui a perdu un bien si l’agent ne consulte pas ESSOR et ne propose pas la création d’un Avis de Recherche = SI.

 

  • L’agent consulte ESSOR mais ne propose pas de créer un Avis de Recherche = Service non conforme.

 

  • Face à un voyageur qui a fait une erreur d’achat l’agent ne propose pas de solution immédiate à savoir un avoir ou re-crédit ou échange = SI.

Mise en place d’un nouvel item « Délai de contact à distance » à ne pas confondre avec le délai d’assistance qui reste de 3 min.

 

Il sera mesuré sur les lignes SYMPHONISEES 1-3-4-5-11-13-14 et la A-B.

L’agent devra répondre dans les 1.30 min dans la phase 1 puis à 1 min dans la phase 2.

Ces deux phases seront discutées entre la RATP et IDFM dans les 18 mois après la signature du contrat.

 

SAT-RATP UN ALLIE A TES COTES

⤵️⤵️⤵️⤵️⤵️
 

Le TRACT 

Voir les commentaires

Discrimination à SUR : Trop longtemps que ça dure.

7 Juin 2021, 20:45pm

                 Discrimination à SUR : Trop longtemps que ça dure.

Le CIVIL à SUR.
Rappel:

 

Le décret d'application   n°2016-1281 du 28 septembre 2016 autorise les agents des services interne de sécurité à travailler en civil sous certaines conditions. Les agents suivent au préalable une formation spécifique. Cette formation action a pour organisation un face à face non conventionnel avec une équipe d’agents (opérateurs et/ou AMO) lors d’une mission en dispense du port de la tenue. Un formateur (en tenue civile) accompagne une équipe en missions en dispense de tenue sur un attachement pendant 2 jours.

 

 

Les agents du GPSR qui souhaitent intégrer les équipes « civiles » doivent être aptes à l’emploi, être habilités pour exercer les missions en dispense de tenue et respecter les obligations réglementaires.

 

Les représentants du SAT-RATP ont interpellé la direction sur le sujet car de nombreux collègues se sont fait connaître comme volontaires auprès de leur hiérarchie sans jamais avoir eu de réponse alors même qu’ils remplissaient les conditions.

 

Cette situation n’est pas acceptable.

 

Les représentants du SAT-RATP demandent à la direction que des réponses écrites soient apportées à chaque agent qui a formulé par modèle 18 le souhait d’intégrer ces équipes.

 

Les critères d’intégration des équipes civiles sont connus de tous, dès lors il convient que la direction assume ses choix et puisse les justifier.

 

Les représentants du SAT-RATP rappellent à la direction que la discrimination est  interdite 🚫. 
 

Nous demandons à ce que les agents soient remis dans leurs droits.

 

Article L1132-1. Aucune personne ne peut être écartée d'une procédure de recrutement ou de nomination ou de l'accès à un stage ou à une période de formation en....

 

   Le SAT-RATP, un allié toujours à tes côtés.

       
  
satratp@free.fr
.       
http://autonome.over-blog.com

 

 

 

téléchargez le tract ⬇️

Voir les commentaires

RDS CST. Deuxième tour audience. La direction communique. Les OS représentatives sont silencieuses.

30 Mai 2021, 18:45pm

RDS CST. Deuxième tour audience.  La direction communique. Les OS représentatives sont silencieuses.

Rappels:

01/07/20 création de RDS

31/03/21:

Directeur de Departement

Patrice LOVISA annonce la dénonciation des accords

⚠️ Accord ARTT « Accord Réduction du Temps de Travail »  du 16/10/2000.

⚠️ Accord relatif à la Modernisation des Conditions de Travail des Machinistes Receveurs du 12/07/2007.

⚠️ Avenant ARTT du 31/10/2001

 

Le 16/04/21 parution Décret no 2021-465 CST

 

Les 28,29 et 30/04 rencontres entre la direction et les Organisations Syndicales Représentatives afin d’ouvrir les négociations sur l’augmentation du temps de travail des Machinistes Receveurs et leurs conditions de travail. (Annonces faites par le DRH dans une vidéo du 21/05/21.

 

Le directeur du département et son DRH sont sans complexes sur ce dossier sensible.

 

Ils veulent trouver rapidement un compromis avec les OS qui permettra, selon eux, d’être compétitif face à la concurrence.

 

Le temps joue pour eux car ils sont les maîtres du temps, le 01/07/22 tout s’arrête et ils pourront établir de façon unilatérale un relevé de décision.

 

A ce jour, le SAT-RATP vous a tenu informé de l’avancée de ces discussions cf: tract du 01/04/21

 

Cependant nous ne comprenons pas et vous alertons sur le silence des organisations qui participent à cette

« négociation »

 

Nous sommes 18 000 agents à attendre.

 

Pourquoi ce silence?

 

Les élections professionnelles arrivent, les collègues doivent être attentifs à tout ce qui se passe actuellement, notre devenir est en jeu.

 

Si négociations il y a, elles ne doivent pas se faire au détriment de notre équilibre vie privée/ vie professionnelle.

 

Les conditions de travail doivent être améliorées, le métier est usant, les agressions sont trop nombreuses.

 

Nos collègues, mères et pères isolés doivent pouvoir trouver des services adaptés à leur situation. Le travail ne doit pas rendre malade et/ou inapte.

 

Les parcours doivent être plus fluides, les mobilités accompagnées au lieu d’être gelées.......Le SAT-RATP reste et restera force de propositions et saura, s’il le faut, être en opposition.             

 

Paris le 30/05/21.

 

       
satrap@free.fr         

http://autonome.over-blog.com

 

 

Ci dessous le tract à télécharger⤵️

 

 

Voir les commentaires

Agression de nos collègues LIMA. Le SAT-RATP apporte son soutien aux collègues.

23 Mai 2021, 19:42pm

Agression de nos collègues LIMA. Le SAT-RATP apporte son soutien aux collègues.

Le SAT-RATP réagit après l’agression violente de nos collègues à la station SABLONS L1.

 

 

 

Mercredi 19 mai 2021 nos collègues de la MDT ont été agressés violemment par un individu qui voulait se soustraire au contrôle.

 

Les représentants du SAT-RATP tiennent au préalable à leur apporter tout notre soutien.

 

Les faits sont graves et ne doivent pas rester impunis.

 

La mission MDT est à risque. Le prix à payer de la lutte contre la fraude est souvent sous estimé par la direction.

 

Lors d’une agression, la première chose que nous constatons se sont les blessures physiques, ce n’est qu’après avoir vu le médecin des UMJ que les blessures psychologiques peuvent être évaluées.

 

Les équipes LIMA sont sous tension,

sous pression et nous voulons ici leur rappeler une fois de plus qu’il n’y a rien de plus précieux que la santé mentale et physique.

 

Ils doivent donc après avoir vécu ce type d’événements prendre le temps de se reconstruire et établir une déclaration d’AT.

Nous savons au SAT-RATP ce qui se passe lorsque ce temps n’est pas respecté. Certains reprennent trop top et lorsqu’ils se mettent en prolongation ou en rechute la CCAS conteste et ils se retrouvent payés en maladie avec tout ce que cela a comme incidence sur leur paye.

 

D’autres malheureusement finissent inaptes et l’entreprise qui était censée les protéger les licencie pour impossibilité de reclassement.

 

 

« Malgré les blessures infligées et un arrêt de travail pour un collègue, le moral des agents n’est pas pour autant  affecté »?!?!?!

 

Le SAT-RATP invite tous les agents victimes d’agression à déposer plainte, à aller aux UMJ à chaque fois afin de préserver leur droit.

Ne vous laissez pas influencer par des encadrants qui ne cherchent qu’à vous en dissuader.

 

Enfin, nous vous rappelons encore une fois de souscrire une protection juridique.

Voir les commentaires

B1 prêteurs de parapluies !

21 Mai 2021, 12:14pm

Publié par SAT-RATP

 

Nous avons interpellé la direction du département SEM via une alarme sociale la rencontre s’est tenue le 20 mai 2021.

Les représentants du SAT-RATP ont une fois de plus dénoncé la position du département SEM qui refuse de présenter au niveau du département à l’ensemble des organisations syndicales représentatives à SEM les expérimentations qu’elle souhaite mettre en place.

Cette présentation des expérimentations permettra un vrai cadrage.

Lors de notre alarme sociale nous avons interrogé la direction sur l’expérimentation à venir qui consiste à prêter des parapluies 🌂🌂🌂 aux voyageurs moyennant une caution d’environ 5€.

Cette expérimentation se tiendra sur les lignes 03 à Gambetta, ligne 08 à Opéra et ligne 14 entière peut être.

Les agents B1 vont devenir des préteurs de parapluies🌂🌂🌂 !

La direction de SEM nous a informé comme par hasard qu’elle comptait en parler aux syndicats lors d’une audience mulisyndicale en le 07 juin…

Nous restons persuadés que c’est notre alarme sociale qui a forcé la direction de SEM à présenter cette expérimentation en juin aux OS.

Comme toute expérimentation si elle est positive elle sera généralisée aux autres lignes.

Le SAT-RATP est contre cette expérimentation de prêt de parapluies donc nous avons signé un constat de désaccord.

Nous ne manquerons pas de vous informer sur les détails de cette expérimentation.

SAT-RATP un allié incontournable à tes côtés.

Voir les commentaires

Service Contrôle Clients 2009-2021.

1 Mai 2021, 18:58pm

Service Contrôle Clients 2009-2021.

01/05/2021

 

 

Voilà c’est fini.😪

L’aventure du Controle Multimodale s’arrête à la RATP.

Un métier disparaît

La lutte contre la fraude était un enjeu majeur il y a peu.

Certains dirigeants, au nom de la productivité et de la mise en concurrence ont sacrifié plus de mille agents.

Ce sont les mêmes qui dans quelques temps auront des comptes à rendre quand on leur posera la question suivante:

Où sont passés les millions?

Les représentants du SAT-RATP ont été heureux de vous représenter, de vous accompagner, de vous défendre durant toutes ces années.

Une grosse partie d’entre vous est à présent sur RDS. Sachez que nous sommes présents aussi sur ce département, nous aurons donc plaisir à vous accueillir et vous accompagner tout au long de votre parcours. N’hésitez pas à nous solliciter.

Pour ceux qui sont actuellement à SEM, le SAT-RATP vous accompagnera avec plaisir aussi sur toutes les lignes.

Rapprochez vous de nos représentants.

Ils sont à votre écoute et sauront apporter les réponses à toutes les questions que vous vous posez.

 

 

Il nous faut à présent nous tourner vers l’avenir.

 

Le SAT-RATP est là pour vous servir.

 

 

Prenez soin de vous! 💜💜💜

 

 

Le SAT-RATP vous souhaite le meilleur dans votre nouvelle vie professionnelle.

 

 

SAT-RATP

Tel: 01-42-33-60-48

Mail: satratp@free.fr

 

https://www.facebook.com/SATRATP

 

http://autonome.over-blog.com

 

https://youtube.com/user/satratp

 

 

Téléchargez le tract⬇️

Voir les commentaires

Pourquoi la RATP refuse le chômage partiel pendant les vacances scolaires?

7 Avril 2021, 16:14pm

Pourquoi la RATP refuse le chômage partiel pendant les vacances scolaires?

GIS - ARS NOTE RELATIVE AU CHÔMAGE PARTIEL À LA RATP

Situation liée à la pandémie Covid 19      Date : 2 avril 2021

 

Conditions de mise en œuvre du chômage partiel COVID à l’initiative* des salariés.

 

On aurait pu croire à un poisson d’avril mais cette note est sortie le 2.

Isabelle a donné le ton et a décidé de se moquer de nous.

« Nous, agents de l’exploitation avec enfants et sans possibilité de les faire garder durant cette période de confinement voulue et imposée par  le gouvernement, nous ne prenons l’initiative* de rien du tout. »

Nous sommes les victimes d’un système qui ne sait pas où il va.

Nous voulons travailler et savoir nos enfants en sécurité.

Cette demande n’est elle pas légitime?

Cette note ne reflète pas la réalité qui est la nôtre.

La RATP ne doit pas nous imposer la pose de nos congés pour garder nos enfants.

Les congés annuels ne sont pas faits pour rester dans un appartement avec ses enfants. Ce que vous faites est immoral.

Le SAT-RATP invite Isabelle à prendre l’initiative de pointer en 746 les parents obligés de garder leurs enfants pendant les vacances scolaires.

 

Activité partielle : prolongation des taux actuels de prise en charge et précisions sur les règles applicables pour la garde d’enfant.

Dans le prolongement des annonces du président de la République pour lutter contre le virus de la Covid-19, le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion rappelle que les taux de prise en charge de l’activité partielle actuellement en vigueur sont prolongés jusqu’au 30 avril 2021.

Suite à la fermeture des établissements scolaires et des crèches, les salariés dans l’impossibilité de télétravailler pourront également bénéficier de l’activité partielle pour garder leurs enfants.

Tous les établissements et entreprises fermés par décision administrative et les entreprises justifiant d’une perte de 60% de leur chiffre d’affaires par rapport au mois précédent ou au même mois en 2019 bénéficient d’une prise en charge à 100 % de l’activité partielle, sans reste à charge pour l’employeur, tant que les mesures de restriction sanitaire seront mises en œuvre.

Les établissements et entreprises appartenant aux secteurs les plus touchés par la crise (répertoriés dans les listes S1 et S1 bis), tels que le tourisme, la culture, le transport, le sport, l’évènementiel ou les activités en dépendant, continueront de bénéficier d’une prise en charge de l’activité partielle à 100% jusqu’au 30 avril 2021.

Petit rappel: L’ordonnance n°2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle, prise en réaction à l’épidémie COVID-19, autorise la RATP à bénéficier du dispositif de chômage partiel (« CP »).

 

746 pendant les vacances scolaires pour tous les parents obligés de garder leurs enfants, voilà la solution.


Le SAT-RATP, un allié à tes côtés.

 

Téléchargez le tract en cliquant ci dessous ⬇️

Voir les commentaires

La RATP a décidé de passer en force la Casse Sociale Territorialisée (CST) en jetant 3 accords majeurs pour faire chanter les OS représentatives.

1 Avril 2021, 08:59am

La RATP a décidé de passer en force la Casse Sociale Territorialisée  (CST) en jetant 3 accords majeurs pour faire chanter les OS représentatives.

Réseau De Surface

 

Le Chef d’Etablissement a sifflé la fin du dialogue social version discussion et négociation.

Changement de ton, Patrice Lovisa a décidé de rappeler que c’était lui le patron.

Il a donc pris la décision de remettre à plat les conditions de travail de 18 000 agents en dénonçant deux accords et un avenant.

⚠️ Accord ARTT « Accord Réduction du Temps de Travail »  du 16/10/2000.

⚠️ Accord relatif à la Modernisation des Conditions de Travail des Machinistes Receveurs du 12/07/2007.

⚠️ Avenant ARTT du 31/10/2001

 

A compter de la date de dénonciation la RATP a quinze mois pour négocier avec les Organisations Représentantatives sur RDS un nouvel accord qui permettra d’appliquer, avant même l’échéance du 1er janvier 2025, les principales dispositions du futur Cadre Social Territorialisé (CST)

 

Si avant le 01/07/2022 aucun accord n’est trouvé la direction pourra mettre en place un relevé de décision (décision unilatérale de l’employeur)

 

Ce n’est pas la première fois que l’entreprise agit de la sorte.

Elle met en place un bras de fer et veut ainsi voir la réaction des Organisations Syndicales Représentatives.

 

La RATP veut donc installer un climat de peur et ainsi permettre à certains de dire:

« Vous voyez, si l’on ne négocie pas,..... »

 

Position du SAT-RATP

 

La régression sociale ne se négocie pas.

Les accords ARTT permettent à chaque agent de maintenir un équilibre vie privée /vie professionnelle.

Les 121 repos ne sont pas un luxe.

En effet, dans un contexte très difficile, agressions verbales et ou physiques , bus incendiés,

etc.....ces périodes de repos permettent à chacun d’entre-nous de se ressourcer.

 

Le Cadre Social Territorialisé est un texte de “reculs sociaux”, en matière notamment de “conditions de travail, de rémunération, de congés annuels, de repos, d’augmentation du temps de travail, de liquidation à terme du statut du personnel RATP”.

 

Nous représentants du SAT-RATP appelons l’ensemble des agents du département RDS à ne pas céder au climat de peur que la direction va installer.

 

Nous mettrons toute notre énergie à vous informer, venez à nos HIS, venez échanger avec vos représentants, intéressez-vous à votre avenir.

 

Ne laissez pas les autres décider pour vous!

 

Nous appelons aussi les Organisations Syndicales Représentatives à prendre leurs responsabilités.

 

 

Le SAT-RATP, un allié à tes côtés!!!

 

Téléchargez le tract en cliquant ci-dessous⬇️

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

La RATP en rêvait, l’UNSA l’a fait. Les machinistes, les mainteneurs et leurs encadrants auront moins d’élus pour les défendre face à la mise en concurrence de RDS.

17 Mars 2021, 08:00am

La RATP en rêvait, l’UNSA l’a fait. Les machinistes, les mainteneurs et leurs encadrants auront moins d’élus pour les défendre face à la mise en concurrence de RDS.

Catherine, Jean et Isabelle peuvent sabrer le champagne!!!

L’UNSA vient de leur retirer une épine du pieds ou plutôt RDS et ses 18 000 agents.

Ça y est, c’est fait les Machinistes Receveurs, les mainteneurs et les encadrants de Réseau de Surface vont partir vers la concurrence, en filiales encore plus vite que prévu, cela se fera juste après les élections.

Le bruit court que cela serait le fruit d’un bon dialogue social (je te donne, tu me donnes...) cependant nous ne voyons pas l’intérêt pour les agents. Ils seront moins représentés puisqu’il y aura moins d’élus.

Mais alors pourquoi l’UNSA a t’elle signé un accord qui va contre ses intérêts et contre l’intérêt des agents qu’elle est censée représenter?

 

 

Pour nous, représentants du SAT-RATP,  l’heure est grave, les agents du département RDS « Réseau De Surface » sont ceux qui vont vivre un profond et radical changement dans les mois qui viennent avec la mise en concurrence, le basculement en filiales. Ils auront donc besoin de représentants qui connaissent l’entreprise et ses rouages. Ils n’étaient déjà pas assez avec cinq CSE mais demain avec un seul CSE « Comité Social et Économique » se sera pire.

Les élus sont les relais des agents, ils font entendre la voix des agents, ils alertent, ils dénoncent, donnent des avis sur les projets en cours, votent des résolutions, des expertises..........

Moins il y en a et mieux c’est pour la direction et l’U........

 

Cher(e) collègue, informe toi, questionne, interroge toi mais ne laisse pas les autres décider pour toi.

Les temps qui arrivent vont être durs à la RATP, les projets de la direction vont remettre en cause ton temps de travail, ton nombre de repos, ta rémunération.............

 

Qu’est ce qui peut pousser une organisation syndicale à voir le nombre d’élus diminuer?

 Si tu as une réponse, n’hésite pas à nous la faire savoir.

 

 

Le SAT-RATP un allié à tes côtés

http://autonome.over-blog.com/

YouTube Facebook Twitter......

 

 

 

Voir les commentaires

Le Projet protocole B1 n’est plus une priorité. Le SAT-RATP vous explique quelles en sont les raisons.

14 Mars 2021, 19:51pm

Publié par SAT-RATP

Devant la mise en place du nouveau programme de modernisation de la billetique imposé par le donneur d’ordre IDFM, et la digitalisation :

 

Navigo liberté + Navigo Easy, Passe navigo dematerialisé sur smartphone, titres magnétiques dématérialisés  sur smartphone...

 

La direction de la ratp via le département SEM avait posé les bases de l’avenir du métier des agents B1 en se mettant d’accord avec les syndicats SAT-RATP, CFDT, FO, UNSA,via la signature d’un accord cadre sur les perspectives d’évolution du métier des agents B1 en juin 2018.

 

Cet accord cadre prévoyait la mise en place d’un nouveau déroulement de carrière = 

 

HERMES, protocole signé en octobre 2019 par :

 

Le SAT-RATP, FO, SUD* et UNSA

 

SUD à retiré sa signature en août 2020.

 

Cet accord cadre prévoyait la mise en place d’un protocole métier B1.

 

Ce fameux projet de protocole qui fait couler tant d’encre.

 

Bien évidement au SAT-RATP nous ne sommes pas opposé à faire évoluer le métier des agents B1 afin de pérenniser le modèle avec une présence humaine d’agent ratp dans toutes les stations et gare, mais cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix.

 

En effet, pour nous, pas question de rompre l’équilibre vie privée/ vie professionnelle.

           

Cela devra passer avec l’équilibre vie privé vie professionnelle et avec le respect de nos 7 domaines métier

 

C’est donc dans cet état d’esprit que nous avons assisté à toutes les audiences bilatérales avec la direction du département.

 

🔊 D’emblée, les représentants du SAT-RATP ont fait savoir qu’il n’était pas question pour nous de permettre plusieurs changements de service sur une semaine de travail en cas de besoin.

 

 Nous avons donc mis un premier STOP à la direction»🔊🛑 ⛔️

 

 

🔊 Autre désaccord avec la direction, la fermeture de certaines stations par un seul agent. 

 

Pour les représentants du SAT-RATP là encore c’est non, sans nous. 

 

En effet, nous restons sur ce point campé sur nos positions.

 

Le monde dans lequel nous vivons est violent, nous sommes régulièrement confrontés à des voleurs, des toxicomanes, des frotteurs, des ticketeurs,.....fermer seul c’est non.

 

🔊 Deuxième STOP 🛑🛑 »

 

Néanmoins il semble que nous sommes le seul syndicat que cela choque cette histoire de fermeture à agent unique ! 

 

D’ailleurs qui vous en a parlé? Avez vous vu un écrit sur ce point à part ceux de notre organisation syndicale ?! 

 

🔊 « Le troisième STOP 🛑🛑🛑 concerne la volonté de la direction de nous voir: 

 

 « résoudre les désordres bénins » 

 

Les représentants du SAT-RATP ont indiqué aux représentants de la direction que ce n’était pas notre boulot. »

 

Nous avons rencontré le 11 mars 2021 la nouvelle directrice de SEM et lui avons posé la question quant aux prochaines étapes de ce projet de protocole en lui faisant état des points d’accrochages.

 

Nous lui avons indiqué que les agents étaient en attente de réponses sur leur devenir.

 

Voici ce qui nous a été  annoncé :

 

Le projet de texte sera divisé en deux, une version encadrement et une version opérateur.

 

Les conditions d ’utilisation qui seront communes aux gares et stations feront l’objet de concertations pour une modification (pas de négociations).

 

Les mutations feront aussi l’objet d’une concertations pour changer les règles ( pas de négociations).

 

Pour le volet encadrement du projet de protocole, il  sera soumis à signature avant la fin de l’année 2021 les négociations vont commencer mi mars.

 

Quant au volet opérateur le temps ne presse pas la direction de SEM prendra le temps de discuter nous dit elle  !

 

Nous avons compris le message, la direction attendra 2022 pour la partie opérateur.

 

Tout se négociera  après les élections professionnelles de fin 2021.

 

Mais pourquoi un tel revirement ? 

 

Nous pensons que certaines Organisations Syndicales qui étaient déjà avant même que le projet ne soit finalisé SIGNATAIRE préfèrent repousser cela après les élections.

 

Une fois les élections passées, les promesses bidons faites aux agents naïfs en échange de leur vote ne vaudront plus rien.

 

Les belles promesses n’engagent que ceux qui y croient....... 

 

En attendant, prenez soin de vous.

 

SAT-RATP un allié incontournable à tes côtés.

 

Téléchargez le tract⬇️

Voir les commentaires

Tribunal de Paris le 9 mars 2021: Affaire CSE SEM CML / RATP «  expertise Risques Graves »

10 Mars 2021, 09:18am

Tribunal de Paris le 9 mars 2021: Affaire CSE SEM CML / RATP «  expertise Risques Graves »

Rappel des faits:

 

Le 06/01/2020, en pleine grève contre la réforme des retraites, l’UNSA et la CFE signent l’accord sur la transformation du SCC. Pour les représentants du SAT-RATP il s’agit en réalité d’un plan social déguisé.

Suite à cette trahison, le protocole est présenté pour avis au CSE Central et aux CSE de bus devenu RDS et au CSE SEM CML pour avis. Durant cette période le Chef de Projet écrit au fur et à mesure les modalités de mise en œuvre de ce plan social:

Aspirations, bourse d’échange, Urban Flash, Agora, etc....

Nous avons compris très rapidement, que l’accompagnement des agents n’était pas la priorité du Chef de Projet qui lorsque nous l’interpellions sur les difficultés de nombreux agents à se projeter dans l’avenir nous répondait:

« Je ne fais qu’appliquer ce magnifique protocole signé par les Organisations Syndicales Représentatives »

Devant le désarroi de nombreux collègues et la tentative de suicide d’un de nos collègues.

Face à l’émergence de troubles psychosociaux, les élus du SAT, de FO, de la CGT et de SUD ont décidé  le 4 décembre 2020 de voter le recours à une expertise pour « risque grave » compte tenu des risques psycho-sociaux engendrés par la réorganisation en cours.

Par assignation en date du 14 décembre 2020, la RATP a saisi la juridiction de céans en contestation de cette expertise.

C’est dans ces conditions que l’affaire a été présentée hier devant le président de la chambre 421 des référés du tribunal de Paris.

L’avocate de la RATP, la main sur le cœur a tenté de son côté de convaincre la présidente que tout, mais absolument tout avait été fait pour les agents.

Qu’il n’y avait aucun problème, que les agents avaient fait leurs choix de façon éclairée.

Qu’ils étaient accompagnés comme il se doit, que le cabinet STIMULUS chargé d’évaluer les risques psychosociaux avait félicité le Chef de Projet Lionel CHATY pour son travail.

Bref, vous l’aurez compris, la flûte, le tambourin et..,,,,,,

En ce qui concerne notre avocate, elle a de son côté, rappelé qu’il y avait bien un risque grave.

L’article L2315-94 du Code du travail dispose : « Le comité social et économique peut faire appel à un expert habilité dans des conditions prévues par décret en Conseil d'Etat :

Lorsqu'un risque grave, identifié et actuel, révélé ou non par un accident du travail, une maladie professionnelle ou à caractère professionnel est constaté dans l'établissement ; (...) »

Dès lors qu’un risque grave, au sens de l’article susvisé, est avéré, le recours à l’expertise est un droit pour le CSE. Il en est ainsi même si, par ailleurs, l'employeur a mandaté ses propres experts (Soc. 24 sept. 2013, n°12-15.689 ; Soc. 26 mai 2015, n°13-26.762 ) ou s'il a lui-même élaboré un plan de prévention, et ce, quelle que soit la qualité de ces mesures (Soc. 11 févr. 2004, n°02-10.862).

En matière de risques psychosociaux, ont été reconnu comme risque grave justifiant le recours à l’expertise :

- l'existence de situations de souffrance au travail allant du mal-être dépressif à des tentatives de suicide (Cass. soc., 19 nov. 2014, n°13-21.523) ;

- la situation faisant apparaître un état de souffrances au travail, une récente dégradation des conditions de travail, un stress au travail, entraînant des répercussions sur les vies professionnelles et personnelles des salariés (Cass. soc., 19 déc. 2018, n°17-19.889) ;

- le stress et la souffrance de plusieurs salariés dus à la restructuration du service (Cass. soc., 6 mars 2019, n°17-28.388) ;

- la souffrance au travail traduite par nombre d'accidents, dont notamment pour « choc psychologique » de deux salariées suite à la tenue d'une réunion, et dégradation depuis de nombreux mois de l'état de santé des salariés, soumis à un stress grandissant lié à l'incertitude de leur avenir professionnel, dans un contexte de restructuration (Cass. soc., 9 oct. 2019, n°18-17.784) ;

  • le risque psycho-social mis en évidence par des attestations émanant de salariés et souligné dans le rapport du cabinet missionné par le CHSCT (Cass. soc., 13 févr. 2019, n°17-15.530).

 

Voilà pour le compte rendu d’audience.

                                                                 

Décision le 30 mars 2021.

 

En attendant prenez soin de vous!

 

Le SAT-RATP, toujours à vos côtés.

 

Le10/03/2021.

 

Tract ci dessous ⬇️

Voir les commentaires

Le Congé Spécial d’Ordre Médical à la RATP

4 Mars 2021, 08:30am

Le Congé Spécial d’Ordre Médical à la RATP

Le Congé Spécial d’Ordre Médical

 

 

Quels sont les objectifs du CSOM ?

Le Congé Spécial d'Ordre Médical (CSOM) est une autorisation d'absence avec solde.

 

Ce dispositif, spécifique au régime spécial de la RATP, permet d'aménager le temps de travail des agents dont la capacité de travail est durablement diminuée du fait de la maladie, tout en répondant aux nécessités du service public.

Il permet également aux agents atteints d'affections fonctionnelles et motrices de continuer, s'ils le souhaitent, à exercer de manière réduite leur activité professionnelle, et poursuivre un traitement médical important.

 

 

 Quelles sont les conditions à remplir ?

Les agents du cadre permanent demandeurs de ce dispositif doivent remplir 3 conditions cumulatives :

 

  • Être apte à un emploi.
  • Être ou avoir été atteint d'une Affection de Longue Durée (ALD 30),- être ou avoir été atteint d'une affection grave hors liste (dite 31ème maladie),- être ou avoir été atteint de poly-pathologies (dite 32ème maladie), - être ou avoir été atteint de polytraumatismes.
  • Être reçu en consultation par deux médecins-conseil de la CCAS qui doivent, d'une part émettre un avis favorable, d'autre part fixer le taux d'incapacité de travail.

 

L 'agent, s'il le souhaite, peut demander l'aide au Conseil de Prévoyance pour effectuer des démarches et être accompagné d'un de leur médecin lors de la consultation.

 

Comment faire ma demande de renouvellement de CSOM ?

Par simple courrier adressé à la médecine conseil, Lac CG01, 30 rue Championnet 75018 PARIS.

 

Il peut être renouvelé à l'initiative de l'agent sur demande écrite formulée auprès de l'entité médecine conseil, dans les trois mois précédant la date anniversaire d'attribution.

 

Le CSOM est-il compatible avec d'autres dispositifs ?

Le CSOM peut être demandé par les agents du cadre permanent qui bénéficient d'autres dispositifs, notamment les congés de longue durée, le protocole handicapé.

 

Toutefois, dans certains cas, l'agent devra faire des choix : Congé Spécial d'Ordre Médical et temps partiel. Congé Spécial d'Ordre Médical et Temps partiel pour motif thérapeutique.

 

Quelle est la durée d'un CSOM ?

Le CSOM est accordé pour une période de 12 mois glissants à compter du 1er jour du mois qui suit la consultation. Il peut être renouvelé à l'initiative de l'agent sur demande écrite formulée auprès de l'entité médecine conseil, dans les trois mois précédant la date anniversaire d'attribution. L'étude se fait alors sur dossier, sauf si les médecins-conseil estiment nécessaire de convoquer l'agent à une consultation médicale.

 

En cas d'aggravation ou d'amélioration de son état de santé, l'attribution de ce CSOM peut faire l'objet d'une nouvelle étude par les médecins-conseil de la CCAS, et notamment d'une modification du taux d'incapacité."

 

 

Combien de jours vont-ils m'être accordés ?

Deux paramètres permettent de déterminer le volume du congé : le taux d'incapacité de travail et les modalités de temps de travail de l'agent. Le taux d'incapacité de travail est fixé par le service médical de la CCAS.

 

Le calcul du volume de congés accordés est effectué par l'attachement.

 

 

Quelles sont les modalités d'utilisation du CSOM ?

L'attachement ne peut refuser l'attribution d'un CSOM. L'agent organise avec le responsable hiérarchique et le responsable des ressources humaines les modalités d'utilisation de ce congé

 

Quelles sont mes voies de recours ?

  • 1er cas : l'agent ne remplit pas l'une des deux premières conditions requises pour bénéficier du dispositif. Dans ce cas, la demande de CSOM fait l'objet d'un refus administratif par la CCAS. Ce refus ne peut être contesté, mais à titre exceptionnel, l'agent peut soumettre, par courrier, leur problématique au directeur de la caisse pour étude.

 

  • 2è cas : l'agent remplit les deux premières conditions requises pour bénéficier du dispositif, mais pas la troisième (les médecins-conseils de la CCAS émettent un avis défavorable). Dans ce cas, la demande de CSOM fait l'objet d'un refus pour raison médicale par la CCAS. L 'agent peut solliciter l'avis d'un expert. La décision prise par la CCAS sur avis de cet expert ne peut être contestée par l'agent.

 3è cas : l'agent se voit accorder le bénéfice d'un CSOM, mais conteste le taux d'incapacité fixé par la CCAS. L 'agent peut solliciter l'avis d'un expert. La décision prise par la CCAS sur avis de cet expert ne peut être contestée par l'agent.

 

 

 

 

Source CCAS

 

 

Téléchargez le tract ci dessous⬇️

 

 

 

Le SAT-RATP un allié à tes côtés.
 

 

 

Voir les commentaires

La mise en concurrence de la RATP engendre la défiance.

28 Février 2021, 16:22pm

La mise en concurrence de la RATP engendre la défiance.
Quel est le prix à payer pour la mise en place du CST?

 

La PDG de la RATP poursuit son plan de mise en concurrence de la RATP sans difficulté depuis sa nomination, rappelez-vous ce qu’elle déclarait:

« Catherine Guillouard, la patronne de la RATP, a indiqué depuis plusieurs mois que l'échéance de 2025 doit être « préparée le plus tôt possible », l'élaboration d'un cadre social harmonisé devant « éviter tout dumping social ». Nommée à l'été 2017, elle a fait de la préparation de l'ouverture à la concurrence l'une de ses priorités, avec des discussions régulières avec les syndicats sur ce sujet. Elle a déjà commencé à déminer le terrain, en affirmant à plusieurs reprises que la situation de la RATP était différente de celle de la SNCF, et qu'un changement de statut (pour l'entreprise comme pour ses salariés) n'était ni nécessaire, ni demandé par les pouvoirs publics »

 

Deux ans après, elle aura tout de même réussi l’exploit de modifier l’article 2 du statut du personnel en réunissant la commission mixte du statut et en faisant valider cette modification par les élus qui nous représente au Conseil d’Administration!!

Ainsi aujourd’hui les modalités d’application du Statut et de ses annexes peuvent être précisées par la règlementation interne d’entreprise ou par accord collectif (12). (Voir tract « La RATP plusieurs fois condamnée modifie son Statut »)

 

La PDG de la RATP peut donc poursuivre son plan de transformation de notre entreprise très tranquillement et ainsi rassurer les politiques, la Cour des Comptes, IDFM et les politiques. Le plan se déroule sans accroc.

 

La PDG a donc chargé toutes ses équipes de se mettre au travail afin que tout soit prêt avant les élections de fin d’année et préparer la période 2021-2025

Elle a donc invité dans un premier temps les Organisations Représentatives à venir négocier le prochain protocole droit syndical.

Moyens syndicaux:

Nombre d’élus siégeant au CSE Central et moyens.Nombre de Comités Economiques et Sociaux (initialement prévus 28).Nombre de représentants par CSE et nombre d’heures.Nombre de Délégués Syndicaux par CSE. Nombre de représentants par Commission.Nombre de Chèques relève attribués en fiction de la représentativité.Nombre d’Interlocuteurs de Proximité et moyens.Etc.........


Il est important de préciser que ces échanges ont pour but de préserver un bon dialogue social et surtout d’empêcher d’autres organisations syndicales de devenir représentatives.

 

En effet, pourquoi casser quelque chose qui marche?

 

Pour cela, il a été prévu par la direction de favoriser, aider, les représentants à évoluer et aussi être promus grâce au protocole sur le parcours des représentants du personnel.

 

 

C’est dans ce contexte que le Directeur du Département RDS nous explique ce qui est en cours de négociation avec les syndicats représentatifs

 

Un nouveau cadre concernant l’organisation et le temps du travail dans le domaine du transport public s’appliquera à compter du 1er janvier 2025.

Ce cadre, issu de la loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019, sera précisé par un décret dont la publication devrait intervenir très prochainement et sur un périmètre géographique de communes qui sera défini par arrêté du ministère des transports.

 

 

Dans ce contexte, la direction du département Réseau de Surface (RDS) de la RATP a ouvert des discussions avec les organisations syndicales représentatives les 27 et 29 janvier en vue de réviser, avant même l’échéance du 1er janvier 2025, les accords collectifs en matière de temps de travail applicables actuellement à RDS.

 

Les organisations syndicales représentatives au niveau du département RDS nous ont fait savoir qu’elles n’iraient pas aux négociations discussions, elles l’ont même écrit.

 

Alors, doit on penser que le directeur du département RDS est fou?

 

Le SAT-RATP ne le pense pas. Nous savons qu’à travers sa vidéo il a montré sa détermination à respecter son agenda.

Le département RDS et la filiale ont été créées, le découpage de l’entreprise est donc prêt pour les élections, il ne reste donc plus qu’à convaincre les organisations syndicales.

 

 

Vous l’aurez bien compris, l’heure est grave et la direction mettra tout en œuvre pour que tout se déroule tranquillement, elle a les cartes en main et sait convaincre les plus réticents.

 

Cher(e) collègue Machiniste, ton avenir se joue maintenant, notre rôle est donc de t’informer. Ne laisse pas les choses se faire sans toi.

 

 

Le SAT-RATP sera toujours à tes côtés.

 

 

Téléchargez le tract ci dessous.⬇️

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

SCC: Les agents vont mal. Le Chef de projet veut être rassuré.

18 Février 2021, 08:05am

SCC: Les agents vont mal. Le Chef de projet veut être rassuré.

Aujourd’hui le 17/02/2021, après nous avoir traité comme du bétail, le département CML par l’intermédiaire de son Chef de projet semble s’inquiéter de notre état de santé en cette période de chamboulement.

 

C’est à cette occasion qu’il nous adresse un questionnaire à remplir entre le 18/02 et le 4/03/2021.

 

  • Satisfaction au travail
  • Niveau de stress
  • Communication sur le projet

 

Ne pensez pas que cette démarche soit désintéressée, au contraire.

Cette enquête avait été réalisée il y a un an.

A cette période (grève et Covid), très peu d’agents avaient répondu ( ~13%).

 

La suite vous la connaissez et nous la vivons aujourd’hui, une formation à SEM en accéléré avec tablette à la main et pour ceux qui partent à RDS un avenir en pointillé......

 

La RATP, après que les syndicats SAT-RATP, FO, CGT et SUD aient voté une expertise sur les risques psychosociaux concernant la mise en œuvre du projet a décidé de tout mettre en œuvre pour convaincre le juge que tout se passe bien le 15/03/2021.

 

C’est donc pour cette raison que nous avons tous reçu dans nos boîte ce jour:

Urban Actu- Projet d’évolution du SCC- Campagne WITTYFIT.

https://ratpprojetscc.witty.fit/

 

Indiquez votre matricule +date de naissance (jjmmaaaa)

 

 

Soyons nombreux à remplir ce questionnaire et faisons entendre notre colère, que nous allions à RDS ou SEM, nous sommes tous très affectés par ce changement brutal qui impacte nos vies professionnelles et privées.

 

 

La direction n’a honte de rien et nous écrit:

« Votre participation est essentielle: elle permet de comprendre vos ressentis et d’adapter le plan d’accompagnement »

 

A travers cette dernière phrase on comprend tout le mépris du Chef de projet envers nous.

 

Nous ne devons pas être dupes  participer massivement   à cette enquête et screener chaque étape de cette enquête et garder cela précieusement.

 

Pour ceux qui le souhaitent n’hésitez pas à nous adresser vos attestations indiquant succinctement votre situation, votre ressenti etc...

 

Adresser les aux représentants du SAT-RATP, FO, CGT et SUD, nous les transmettrons aux avocats qui nous représentent dans ce dossier contre la RATP.

RATP qui fait tout pour que l’expertise n’ait pas lieu.

 

 

 

En attendant, prenez soin de vous.

 

 

L’équipe du SAT-RATP se tient à votre disposition.

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>